les conditions de départ pour un bon mastering

 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CUBASE FRANCE Index du Forum -> HOTLINE (PUBLIC) -> CONSEILS TECHNIQUES
Auteur Message
parker
Membre Actif
Membre Actif

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2013
Messages: 84
Plateforme: PC Windows 7 Pro 64-bit
RAM: 8 Go
CPU: Intel Core i7
ZOOM H4N

MessagePosté le: Jeu 12 Sep - 15:10 (2013)    Sujet du message: les conditions de départ pour un bon mastering Répondre en citant

bonjour

Débutante, je réalise mes premiers mixages, j'envisage de déléguer le mastering à un professionnel pour un petit EP.

  est-ce que ceux qui s'y connaissent dans le mastering peuvent m'indiquer à quoi je dois faire attention avant de transmettre mon fichier à celui qui fera le master; c'est à dire quels sont les paramètres / normes importants à présenter au mixage final pour donner un bon matériel de travail à celui qui réalisera le mastering ?

merci à vous !

Parker
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Sep - 15:10 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Magicfil
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

En ligne

Inscrit le: 13 Fév 2012
Messages: 6 829
Localisation: Cannes/Ingé Son
Masculin
Plateforme: PC Windows 10 64-bit
RAM: 16 Go
CPU: Intel Core i5
CPU GHz: 2.8
Cubase: Cubase Pro 9
Wavelab: 7 (64 bits)
Unités CMC: CH, QC
Komplete Kontrol S61

MessagePosté le: Sam 14 Sep - 06:37 (2013)    Sujet du message: les conditions de départ pour un bon mastering Répondre en citant

Bonjour Parker,
L'idéal dans ton cas : tu ne places aucun effet, aucune compression, pas de panoramique...rien juste tes pistes nues avec une marge de - 3 à  - 5 Db. Tu nommes bien chaque fichier et tu fais une feuille de route que tu donneras à l'ingé Master, feuille sur laquelle tu indiqueras ce que tu souhaites pour les différents effets ( reverb, panoramique etc .. ).
Deux choses encore : Donnes à l'ingé son un exemple de morceau ( un fichier de référence ) que tu aimes particulièrement, il essaiera de s'en rapprocher le plus ( pour la couleur ).
Enfin tes pistes devraient être en 48 Khz et 24 bits ( l'idéal c'est 96 Khz, mais je doute que ton projet soit à ce niveau là )


Avec ces quelques conseils l'ingé son Master devrait te faire du bon boulot ! saut/joyeux
_________________
Nos plus belles expériences ne sont pas les plus bruyantes, mais elles sont bel et bien celles que nous savourons dans le silence.
http://gizmostudi1.wix.com/gizmo-studio
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
parker2
Newbie
Newbie

Hors ligne

Inscrit le: 22 Sep 2013
Messages: 3

MessagePosté le: Dim 22 Sep - 22:54 (2013)    Sujet du message: les conditions de départ pour un bon mastering Répondre en citant

salut Magic

attention je suis débutante, donc peut etre vais je poser une question qui est évidente pour toi, mais heu...

si je donne mes fichiers sans effet, compression... sans rien ?? mais à quoi sert le mixage que j'ai fait ? je ne comprends pas... le mastering ne se fait il pas après le mixage ? pourquoi lui donnerais je mes fichiers sans effets, sans equa sans compression ?
Revenir en haut
Magicfil
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

En ligne

Inscrit le: 13 Fév 2012
Messages: 6 829
Localisation: Cannes/Ingé Son
Masculin
Plateforme: PC Windows 10 64-bit
RAM: 16 Go
CPU: Intel Core i5
CPU GHz: 2.8
Cubase: Cubase Pro 9
Wavelab: 7 (64 bits)
Unités CMC: CH, QC
Komplete Kontrol S61

MessagePosté le: Lun 23 Sep - 07:08 (2013)    Sujet du message: les conditions de départ pour un bon mastering Répondre en citant

Bien souvent lorsque tu travailles avec un pro, lors de la phase mastering, tu es présent avec l'ingé son...
Par conséquent tu peux l'aiguiller sur la couleur de ton mix. Si tu n'es pas avec lui, ton mix peut lui servir de point de départ.  
_________________
Nos plus belles expériences ne sont pas les plus bruyantes, mais elles sont bel et bien celles que nous savourons dans le silence.
http://gizmostudi1.wix.com/gizmo-studio
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
bobyy
Sponsor
Sponsor

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2013
Messages: 264
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Ven 18 Oct - 00:42 (2013)    Sujet du message: les conditions de départ pour un bon mastering Répondre en citant

Ta question parker est intéressante. Il faut que ton mixage ne soit pas trop fort en volume, pour qu'au mastering il y ai une marge de manoeuvre. je ne suis pas super qualifier pour ça mais je dirai que les volumes les plus forts de ta chanson soit au deux tiers du maximum 0db. je ne sait pas si c'est clair ce que je raconte...

Ensuite, évite de mettre quoi que ce soit sur ton master lors du mixage : pas d'EQ, pas de Limiteur, pas de compresseur. Car c'est justement le travail du mastering.
_________________
Mi homme mi bemol
Revenir en haut
markovnikov
Stagiaire
Stagiaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 42
Localisation: Metz
Masculin
Plateforme: PC Windows 7 Home 64-bits
RAM: 16 Go
CPU: Intel Core i7
CPU GHz: 3.2
Cubase: Elements 7 (64 bits)
Roland UA22 duo capture ex - Yamaha HS5

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 15:43 (2014)    Sujet du message: les conditions de départ pour un bon mastering Répondre en citant

Bonjour à tous, je déterre un peu ce sujet mais je suis aussi intéressé par un aspect du sujet. Je ne souhaite pas livrer mon mix à un ingé son mais la question reste valable : quand je fais le mixage général de mon projet contenant toutes mes pistes (batterie, basse, guitares, voix...), au-delà de l'équilibre général des EQ/volumes/pan/compressions/effets, à quoi dois-je veiller ?

J'imagine qu'il faut en tout premier lieu éviter le clipping, mais est-ce suffisant ? Magicfil tu parles de -3dB à -5dB avec un projet "brut" mais qu'en est-il d'un projet où tout est réglé (équilibre général des EQ/volumes/pan/compressions/effets) ?

En lisant le pdf "Introduction à la MAO" d'Alexandre Doyen il évoque ce sujet, pensez-vous que c'est suffisant de juste éviter le clipping ? :

Comme vu précédemment au chapitre sur les Décibels, la limite d’un signal audionumérique est le « 0 dB FS » (Full Scale) avant de causer des distorsions, crachements, ou « clicks » audionumériques. Sur une piste, un voyant rouge (Clipping) vous fait généralement savoir que vous avez dépassé cette limite. Pourtant, si vous faites l’expérience, vous vous apercevrez qu’il n’y a pas eu de « clicks » ou de distorsion stridente... Pourquoi ? Parce que les concepteurs ont prévu une sécurité. Où est le problème dans ce cas ? Pour éviter de dépasser le 0 dB, le son est limité (écrêté) artificiellement à la sortie, ce qui « casse » en quelque sorte la dynamique du son. C’est pourquoi il faut toujours rester en dessous de la limite du Clipping (même si quelques rares exceptions ne sont pas dramatiques). 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Magicfil
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

En ligne

Inscrit le: 13 Fév 2012
Messages: 6 829
Localisation: Cannes/Ingé Son
Masculin
Plateforme: PC Windows 10 64-bit
RAM: 16 Go
CPU: Intel Core i5
CPU GHz: 2.8
Cubase: Cubase Pro 9
Wavelab: 7 (64 bits)
Unités CMC: CH, QC
Komplete Kontrol S61

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 16:57 (2014)    Sujet du message: les conditions de départ pour un bon mastering Répondre en citant

Revenons au début : Le mastering c'est quoi ? comment y arrive t'on ?
- Le mastering, c'est l'étalonnage de la dynamique audio qui permet un rendu cohérent entre plusieurs      morceaux.
- Dans l'absolu, c'est la recherche d'un son optimum à partir d'un mixage terminé. 
Alors comment y arrive t'on ?
- Différents traitements :
Elimination des bruits parasites
Fade in et Fade out de chaque morceau
Egalisation générale
Volume sonore optimale et image stéréo


Oui j'ai bien dit mixage terminé .... mais.....le mixage terminé est il bon ? et c'est là tout le problème !
Soit le mixage est bon ( en encore cela ne veut pas dire grand chose ) auquel cas on peut l'envoyer à l'ingé son master
Soit le mixage est bof .... auquel cas il vaut mieux envoyer 6 à 8 stems et laisser l'ingé son s'en occuper en respectant le cahier des charges de l'artiste.


Concernant le clipping, il est évident que si tu donnes à un ingé son un fichier à la limite du clip, il aura peu de marge de manoeuvre ... Donc, qui peu le plus peu le moins ! - 3 à - 5 db n'auras aucune incidence sur ton mix. CQFD ! 
_________________
Nos plus belles expériences ne sont pas les plus bruyantes, mais elles sont bel et bien celles que nous savourons dans le silence.
http://gizmostudi1.wix.com/gizmo-studio
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
markovnikov
Stagiaire
Stagiaire

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2014
Messages: 42
Localisation: Metz
Masculin
Plateforme: PC Windows 7 Home 64-bits
RAM: 16 Go
CPU: Intel Core i7
CPU GHz: 3.2
Cubase: Elements 7 (64 bits)
Roland UA22 duo capture ex - Yamaha HS5

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 17:35 (2014)    Sujet du message: les conditions de départ pour un bon mastering Répondre en citant

Merci beaucoup Magicfil, effectivement dans mon cas je suis dans la situation où mon mix se termine bientôt (en espérant qu'il soit plus bon que bof), donc avant de faire mon rendu je voulais être certain de respecter cette marge de -3 à -5 environ pour ensuite garder de la marge lors du mastering, merci beaucoup je suis mieux éclairé.
Les membres suivants remercient markovnikov pour ce message :
Magicfil (08/12/14)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:02 (2016)    Sujet du message: les conditions de départ pour un bon mastering

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CUBASE FRANCE Index du Forum -> HOTLINE (PUBLIC) -> CONSEILS TECHNIQUES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation